Anna Kache

Anna Kache

La répétition du geste concentre les pensées dans la laine et dans le fil. Le travail s’étend alors dans cette matière fine pour révéler sans doute l’ennui, l’attente, l’attente de l’extraordinaire. Hurler l’amour et le doute avec des lettres de laine, des livres d’artiste.

Chercher à rendre visible dans la matière, l’intimité émotionnelle qui se répète sans cesse.

Retracer le chemin de ses émotions comme l’on retrace nos allers et venus lorsque l’on a perdu ses clefs.